Week end du 2-3 juillet : le GMC38-EF en forme

By 5 juillet 2022 A la Une

Les coureurs du GMC38-EF étaient sur plusieurs fronts ce week-end et la moisson fut belle :

  • 3e place d’étape et 11e place au général pour Camden Feint en Elite Nationale (Tour du Pays Roannais) ;
  • première équipe pour le GM38-EF au tour de la CABA (2/3/J/PO) avec une 5e place pour Guillaume Rostalsky (et 1er coureur de 3e catégorie) et une 11e place pour Alexis ;
  • première équipe, une troisième place et une quatrième place pour David et Alexandre au Grand Prix des Avenières (Alexandre Averseng et Yolan Cadat terminent 6ème et 8eme).
  • David Bidoli 2e et Jules Chevignon 7e de la nocturne de Dronieres (3/J/PO)
Tour du Pays Roannais (Elite Nationale)
ETAPE 1
Cette épreuve débute vendredi soir par un criterium de 56km disputé sur un circuit de 1,4km.
L’équipe ne prend pas de risque sur ce dernier qui se termine au sprint. Aucun de nos coureurs n’est
piégé, tous dans le temps du vainqueur.
ETAPE 2
La seconde étape est un CLM individuel avec la particularité de se disputer sans aucun matériel de
CLM. Camden réalise un gros gros temps et termine 3ème à 1sec de la victoire. Il se retrouve 2ème du
général et maillot blanc. Nos autres coureurs font de bons temps, notamment Vincent R et Antoine B.
qui restent en embuscade au général.
ETAPE 3
L’après midi 95km vallonnés attendaient les coureurs. Malgré une forte présence de l’équipe aux
avants postes, ils manquent d’attention au moment clé et ratent le bon coup de 11. L’échappée prend
jusqu’à 1min20 d’avance mais dans le final l’écart se réduit à une petite trentaine de secondes. A
4km de l’arrivée un fait de course perturbe la course et nos coureurs : une voie de chemin de fer est traversée par l’échappée et la barrière se ferme derrière elle bloquant le premier peloton… Camden, Arthur et Antoine terminent dans ce dernier mais à 1min des hommes de tête suite à ce problème. Camden perd ainsi son maillot blanc et
recule à la 11ème place du général.
ETAPE 4
La dernière étape promet du spectacle avec ses 135km et 2800m de D+. L’équipe part avec de
l’ambition et elle le montre. Les coureurs prennent les commandes du peloton à l’entrée d’une toute petite
route piégeuse menant au premier col au pied duquel Fabian durci le rythme pour faire un premier
écrémage. Vincent part ensuite à l’assaut dans un groupe de 5. Ils sont repris avant le sommet et la
descente fait autant de dégât que l’ascension, avec notamment le maillot jaune piégé. Le second
GPM, 1km à plus de 10% continue à écrémer naturellement le peloton. L’équipe durci une nouvelle
fois le rythme dans le col suivant. Après 50km de course, le peloton est réduit à 30-40 unités. Dans la
phase de transition très vallonnée jusqu’au dernier col, nos coureurs sont bien représentés dans les
coups importants. Antoine est victime d’un incident mécanique et doit changer de roue, le temps
d’être dépanné il repart avec le maillot jaune ce qui m’empêche de le ramener à l’avant. Un groupe
de 8 se détache à l’avant et le peloton fait cette fois-ci rideau, attendant le maillot jaune. Camden
rate tactiquement ce coup malgré le gros travail de l’équipe jusqu’à ce moment précis.. Le maillot
jaune rentre et son équipe se met à rouler pour boucher les 2min les séparant de la tête. Tout
explose dans le dernier col, le peloton composé d’une vingtaine de coureur bascule à 1min20 de
l’échappée. Les équipiers du maillot jaunes sautent dans le final et Camden arrive à sortir en contre.
Il va chercher la 15ème place de l’étape mais ne reprends pas suffisamment de temps à la tête de
course et termine 11ème du général (4ème du maillot blanc..). Antoine prend la 21ème place de l’étape
et est 25ème de l’étape. A noter que sur 120 coureurs, seuls 50 ont terminées.
.
Tour de la CABA (2/3/J/PO)
ETAPE 1
84Kms bien vallonnés au programme. Pas de longue bosse mais toujours en prise. Nos coureurs sont offensifs, Guillaume en début de course, Alexis toujours placé et attentif. Finalement Séraphin sort avec un autre coureur après 30Kms, et ils feront un raid de 30Kms. Séraphin engrange plutôt les points GPM. Il en sera premier ex-aequo à l’arrivée et portera le maillot le lendemain. Repris, c’est Guillaume qui part avec un autre coureur. Finalement le reste du peloton de 15 unités est groupé à 10Kms de l’arrivée. Il nous manque seulement Cédric et Florian (partit à jeun à cause d’une allergie alimentaire avant le départ). Ils termineront dans le second groupe à 5′. Devant Savioz sort seul, Séraphin en contre avec un autre coureur. Colin Savioz s’impose, Séraphin termine 3ème à 12 sec, Alexis et Guillaume 11 et 13 à 25″.
ETAPE 2
L’équipe termine 2ème du CLM par équipe. Les 3 premiers Kms sont en bosse et l’équipe tourne bien. Sur les parties plates Guillaume relaie un peu moins (sans matériel et moins spécialiste, mais il s’accroche bien). Florian prends des bons relais. Alexis est moteur dans la dernière partie (descente et final plat). Le final de l’équipe (le dernier Km) est décousu, mais c’est aussi parce que nos coureurs sont à leurs maximum de leurs potentiels. Nous terminons 2ème à 12 secondes, sans trop de regret car l’écart n’est pas négligeable, nous aurions pu gagner quelques secondes mais pas 12.
Après ce CLM, Seraphin est alors 2ème du général suivi par Alexis 4ème et Guillaume 5ème (maillot 1er 3ème caté).
ETAPE 3
L’objectif est évidement la gagne du général. L’étape correspond un peu moins à notre équipe, car un peu plus pour les grimpeurs. Guillaume doit être attentif dans les GPM et offensif à partir du 30ème Kms, Séraphin et Alexis doivent profiter des plats et descente pour anticiper et creuser des écarts. Cédric et Florian en équipier dévoués, et même si possible à l’avant avec un “leader”.
3 boucles de 30Kms avec un GPM de 4.5Kms.Dans le premier GPM une dizaine de coureurs sortent avec seulement Guillaume pour l’équipe. L’équipe maillot jaune réagit et reprends le groupe sauf 2 coureurs qui ont anticipés et creusent environ 1’30. La situation ne change pas durant le 2ème tour. Malheureusement Séraphin crève, et le temps de changer la roue à disque, et sur des routes rarement plates et rectilignes, Séraphin n’est pas très à l’aise dans le coffre malgré la clémence des commissaires. De retour dans la file de voitures, il n’as plus de jus pour rentrer après 10Kms de poursuite. Il ne reviendra pas hélas.
Dans le dernier GPM Colin Savioz rejoint les 2 coureurs de tête, avec 10 secondes d’avance sur 3 coureurs, puis Guillaume seul 15 sec plus loin. Il ne reviendra pas alors que cela se regroupe à l’avant. Guillaume est repris par le groupe maillot jaune de 10 coureurs qui terminera à 31 secondes, Alexis et Florian dans le second groupe à environ 2′.
Au final, Séraphin perd le maillot à pois. Guillaume termine 5ème du général à 34 secondes de la gagne, ainsi que premier 3ème cat (maillot bleu), Alexis est 11ème, Florian 19ème.

Nous remportons le classement par équipe, qui était un des objectifs aussi en début d’étape. Florian s’est bien battu pour garder contact avec le groupe d’Alexis et ensuite ils ont roulé fort pour arriver le plus rapidement possible.

Une magnifique 1ère étape pour l’équipe, qui aurait mérité mieux qu’un podium, un beau CLM, et une dernier étape moins à notre avantage (que ce soit physique ou sur le profil de la course), ou la crevaison de Séraphin n’aura rien arrangé évidemment.

GP des Avenières (2/3/J/PO)
Après une première échappée à 2 de David Bidoli, la bonne est finalement composée de 4 avec toujours
David accompagné d’Alexandre Demarans. Ce groupe se casse et se reforme plusieurs fois. A l’amorce de
l’arrivée ils sont 3 en tête avec nos 2 grenoblois mais un coureur rentre dans le dernier faux plat et
l’emporte.. David 3ème, Alexandre 4ème (tombé en panne de Di2 à 10km de l’arrivée..). Alexandre Averseng et Yolan Cadat terminent en contre 6ème et 8eme. David remporte le classement des rush et l’équipe le classement par équipe.
Nocturne des Dronieres (3/J/PO)
David Bidoli réalise toute la course en tête avec un autre concurrent. Battu au sprint il termine 2ème. Derrière, Jules C prend la 7eme place au sein du peloton.
Championnat de France de Demi-fond
Rémi ne se qualifie pas en final et prend la 8ème place de ce championnat.
MB Race (VTT)
140km de VTT avec 7000m de D+, ça vous dit ? Vincent ARNAUD l’a fait. Parti prudemment, il navigue longtemps à
la 3eme place. Victime d’une crevaison, il recule au delà du top 30 après avoir changé sa chambre à air. Il remonte jusqu’à la 2eme place après 120km de course. Mais il est de nouveau victime d’une crevaison, cette fois-ci il n’avait plus de chambre à air.. le temps de trouver en de réparer il repart au fond du top 10, loin de la tête. Il remonte jusqu’à la 6eme place, au bout de lui même.
La Cyfac les Copains (Cyclosportive)
Maxence termine 4ème
La Pyrénéenne (Cyclosportive)
Hugo termine 6ème au sommet d’Hautacam après avoir franchi le Tourmalet dans le groupe de tête.

Leave a Reply