Après sa 29ème place au Strade Bianche, sa 41ème sur le Trophée Alfredo Binda, 2 course classées « women’s world tour », et sa bonne course sur le GP de Vienne, Edwige était présente sur l’Emakumeen Bira, l’équivalent du Tour du Pays Basque pour les femmes. Elle a ainsi pu confirmer sa bonne forme et ses aptitudes à être parmi les meilleures dès que la route s’élève.

Prologue : 21ème

Lors du prologue, dans une épreuve qui n’est pas sa spécialité, Edwige prend la 21e place à 18 secondes de la vainqueur Leepisto

1ère étape : 8ème place :

les 2 bosses situées sur la fin du parcours ont suffi pour faire exploser le peloton. Edwige est à la bagarre dans le groupe des 14 meilleurs, qui verra revenir 5/6 filles dans le final. Emma Johanson et Carmen Small arriveront à se détacher de ce groupe sur le sommet de la dernière bosse pour aller se disputer la victoire, quelques seconde avant le groupe d’Edwige. Au sprint, elle se classe 8ème de l’étape et remonte à la 12ème place du général

2ème étape : 11ème :

Etape particulière : plate ou avec des faux plats avec une arrivée au sommet d’une petite bosse. Il ne se passera pas grand-chose, à part quelques tentatives d’échappée. Une échappée de quelques filles est tout de même arrivée à se présenter avec un peu d’avance au pied de la bosse, mais elles se sont fait reprendre avant la ligne. Edwige est allée se classer 11ème ce jour-là.

 

3ème étape : la faute à pas de chance (44ème )

A 20 kms de l’arrivée le peloton accélère sur des petites routes et commence à exploser. Alors qu’Edwige est placée à l’avant avec les meilleures, elle crève ! La voiture, bloquée derrière le peloton, mettra un peu de temps à la dépanner. Malgré le barrage des commissaires, Edwige se lance dans une course poursuite effrénée pour tenter de revenir. En vain, elle doit se contenter de maintenir l’écart avec la tête de la course lancée à toute allure vers la victoire. Elle perd ce jour la 1’20’’ et toute chance de figurer dans le top 10 du général. Rageant ! Surtout quand on connait la difficulté pour intégrer le top 10 d’une telle épreuve.

4ème étape :  14ème

Cette dernière étape s’est courue sous la pluie, avec 2 GPM raides et une succession de faux plat pour rallier l’arrivée. La sélection s’est faite dès le 35ème kilomètre dans une bosse de 6 kms. Fidèle à son habitude, Edwige a accroché le groupe des meilleurs, même si les efforts de la veilles se sont fait sentir. Au final, elle se classe 14ème de l’étape du jour, et se replace à la 14ème place du classement général final à 2’26” de Emma Johanson, vainqueur de cette édition.

Leave a Reply