On la dit mythique. Elle fut en plus magique !…, c’est l’Alpe d’Huez !

Première étape du Tour Aventure 2018, la Montée de l’Alpe d’Huez constituait le premier défi pour les membres du Coach Vélo Santé, seulement 10 jours après la grande première de la Définoise Santé qui combla de bonheur l’ensemble des participants.
C’était de nouveau un challenge à relever pour les princesses pédaleuses mais aussi pour les dirigeants du GMC38 Ef. En effet, pour cette saison 2018, faute de partenaire, le club modifia l’évènement en s’appuyant sur l’organisation du 93ème RAM de Varces, programmée le 3ème mercredi du mois de juin. Le club mit en place toute sa logistique d’accompagnement pour faire que chacun puisse tenter l’exploit dans les meilleures conditions et dans une ambiance chaleureuse. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut le cas et de bien belle manière !

  

Le rassemblement était prévu à partir de 6h30 à la Maison départementale des Sports. Les Vélos à Assistance électrique (4 personnels et 4 du club) furent méticuleusement rangés dans le camion par Philippe et à 7h00 précises toute l’équipe se répartissait dans le camion et la Mégane du club pour prendre la route en direction de Bourg d’Oisans, après avoir pris au passage Suzanne au Péage de Vizille.

Les véhicules rangés sur le parking, nous sommes rejoints par Nadine, son compagnon et son VAE qui vient se rajouter au parc de vélos soigneusement alignés sur l’aire de proximité. Réunies pour ce défi collectif qu’elles vont partager, voici Antonia, Béatrice, Catherine G., Catherine H., Karine, Marie Pierre, Nadine et Suzanne… encadrées par Philippe, Fabien, Jean mais aussi de jeunes coureurs du club qui les ont rejoints.

C’est alors le moment des réglages (hauteur de selle), d’une dernière vérification des batteries et des compteurs, du remplissage des bidons, de la tenue vestimentaire adéquate en attendant le moment du départ annoncé pour 9h15 après le départ des marcheurs.

Nos princesses arborent leur magnifique maillot jaune au nom de la Définoise, ce qui vaut une attention particulière de la speaker qui met en valeur leur défi. Photos puis propos rassurants car une certaine inquiétude se lit sur les visages mais nous sommes convaincus que tout va bien se passer. La météorologie est excellente avec soleil et ciel bleu nous confortant dans notre projet.          Puis le départ est donné et nos VAE sont bien positionnés.

Suzanne est partie en tête et ne lâchera plus la pôle position. Derrière, chacun évolue à son rythme, accompagné et encouragé par Philippe à bord de son compagnon qui en profite par assurer le dépannage de certains compétiteurs victimes de crevaison et par Jean à bord du deuxième véhicule. Malicieux, sous prétexte de les rafraîchir, il arrose les participantes au passage…

De nombreux ravitaillements ont été mis en place par l’organisateur permettant des pauses régulières et une hydratation suffisante pour ceux qui le souhaitent tout au long du parcours. Nous passons La Garde, le Ribot puis Huez dans de superbes conditions. Le panorama est fabuleux, baigné par un chaud soleil. Le sourire est sur tous les visages alors que l’effort est dense mais les conditions idylliques permettent à chacun de relativiser la pénibilité ressentie et de trouver un maximum de plaisir et la confiance sur le défi qui se déroule comme prévu. La réussite ne fait aucun doute pour personne !

 

Fabien est là, lui aussi, car il est venu, accompagné de quelques compétiteurs de l’équipe Junior. Il est à en vélo et veille sur les Elles du GMC38 qu’il encourage et accompagne avec bienveillance et sourire. Mais c’est aussi Patrick, notre encadrant du Coach Vélo Santé qui lui, est monté de Grenoble en vélo et gravit l’Alpe d’Huez avec régularité. Toute l’équipe des dirigeants est là pour accompagner nos Elles dans ce défi. Ce sont aussi de belles rencontres avec les jeunes du club et notamment la famille Bellezza, père et fils…

L’arrivée dans la station emprunte une route inhabituelle en raison des travaux actuellement en cours dans la station mais c’est l’occasion de découvrir d’autres vues de ce paysage magnifique.
C’est enfin le passage entre les barrières de l’aire d’arrivée et le passage sous l’arche dans la joie mais aussi dans une énorme émotion d’un défi réussi, d’un moment exceptionnel, d’un groupe solidaire et attachant.

   

Il faudra quelques minutes à certaines pour maîtriser leurs émotions et pouvoir retrouver leur voix pour exprimer le bonheur et la force du ressenti. Ce sont aussi des messages en direction de la famille et des amis : « je l’ai fait » avec des réponses parfois poignantes : « tu es trop forte, maman ! » « C’est fabuleux, ce que tu as fait ! »

mattis ipsum fringilla libero et, risus nunc amet, dapibus ut Sed