Semaine Cantalienne : 1re course : GP Riom es Montagne (2/3/J/PO) :

3 grenoblois au départ de cette première épreuve d’une semaine de courses successives. Une quarantaine de coureurs au départ avec une équipe d’Issoire bien représentée avec 9 coureurs. Le début de course est compliqué pour nos 3 grenoblois, digérant mal les nombreuses relances du parcours typique des critériums, à savoir 80 tours de 1km. Malgré cela, aucun coup ne part sans un jaune et bleu. Encore mieux : la première prime est remportée par Baptiste après un petit raid solitaire. Les suivantes rentreront dans leur intégralité dans l’escarcelle de nos coureurs, décidément insatiables.
Sous l’impulsion de Cyril voulant glaner une de ces primes, un groupe de 4 coureurs se détache. Derrière, Baptiste sort seul et bouche l’écart d’une quinzaine de secondes. On retrouve ainsi 2 grenoblois pour 5 coureurs en tête. L’écart augmente rapidement, jusqu’à prendre un tour au peloton. Entre-temps, un groupe de contre sort avec Christophe qui contrôle parfaitement. Les coureurs grenoblois en surnombre dans l’échappée sont obligés de fournir la plus grosse part du travail. A ce petit jeu, le groupe de contre revient à la cloche. Un coureur d’Issoire tente le kilomètre, mais Christophe, parfaitement vigilant, ramène le groupe.
A 500m, Baptiste lance son sprint et vient facilement remporter la première épreuve de cette semaine cantalienne. Christophe termine 4éme, Cyril dans la roue, 5ème.

Au bilan, avec une razzia sur les primes, nos 3 coureurs dans les 5 premiers, et le maillot jaune de leader, le GMC 38 EF démontre encore une fois sa force collective et affiche ses ambitions sur l’épreuve Cantalienne.

GP Saint Vallier (2-3-Jun-PCO) – 30 juillet

Une des courses les plus dures de la région en 2/3/J/PO, si ce n’est la plus dur! Le GMC 38 EF était présent au Grand Prix de Saint Vallier.
110 kms, avec une première boucle roulante enchainée avec 5 fois l’ascension du Mont Rebus.

Tristan SERRAILLE , Henri LAM, Guillaume ROSTALSKI, Grégory CASSINI et notre DS Axel, sous les couleurs de Pelussin, étaient au départ.

Dès le début, Tristan provoqua une échappé pour prendre le large. Malheureusement le peloton ne leur laissa pas de marge de manœuvre, et opéra la jonction avec ce groupe juste avant l’enchainement des 5 Mont Rebus. Un coup d’épée dans l’eau.

A Partir de cet instant, la course se fit à la pédale, avec une forte sélection par l’arrière. Greg et Guillaume se maintenaient avec la tête de course à l’occasion des deux premiers passages, avant de tenter de faire basculer la course en leur faveur. Une première fois en sortant dans la vallée et basculant tous les 2 en tête de la 3ème l’ascension du fameux Mont rebus avec un coureur de Vaulx et un de Romans. Ils furent repris un tour plus tard, au sommet de l’avant dernière montée, par 4 coureurs. Ils étaient alors 8 en tête.

C’est à ce moment, que Guillaume et Greg décidèrent de jouer leur va-tout en ressortant à 2 à un tour et demi de l’arrivée. A la cloche, nos 2 Grenoblois étaient alors seul en tête avec une trentaine de seconde d’avance.

La dernière montée fut hélas de trop, et ils ne purent résister au retour des 3 meilleurs grimpeurs de la course. Ils prirent tout de même des belles 4ème et 5ème place. Tristan, Henri et Axel, arrivèrent un peu plus loin dans des petits groupes.

GP de Bellignat (2/3/J/PO) – 30 juillet

 Une course en ville sur un circuit de 1,9 km à effectuer 45 fois sous un beau soleil que l’on espérait plus au vu des prévisions. Lucas continue sa préparation pour le championnat de France sur piste avec cette épreuve. Une soixantaine de coureurs prenaient le départ avec une forte participation des coureurs du Centre Mondiale du cyclisme.

Particularité de l’épreuve : deux classements (un classement normal à l’arrivée finale et un  classement aux points avec sprints tous les cinq tours (à l’instar de la piste). Lucas donne priorité à cette deuxième, idéale pour préparer les courses futurs.

Il tente rapidement « au deuxième tour » de s’extraire du peloton, mais l’échappée est repris. Il relance après le premier sprint « remporté » et le coup part à onze. Derrière le CMC fait barrage. Ca sera la bonne. Lucas récolte ses points pour prendre une avance confortable.

A mi-course, deux coureurs rentrent de l’arrière. Ils sont quatre du CMC dans l’échappée. Celle-ci va prendre un tour au peloton. Lucas termine neuvième et remporte le classement par points.

Retour sur les résultats de la semaine précédente : http://gmc38.fr/victoire-brillante-de-b-didier-equipe-gp-de-veauche/

id Donec in dolor. non ut venenatis, porta. Donec