Lors du GP Villieu – Cadets, les coureurs du GMC 38 EF réalisent un beau tir groupé.

Le peloton part pour effectuer 6 tours. Les 3 premiers tours sont effectués sur un rythme de sénateurs, sans attaques franches.

A la fin du 4eme tour, un coureur se détache et ne sera pas revu. Le peloton ne s’entend pas. Au milieu du dernier tour, Vincent part tout seul et Alexis et Erik bloquent les contres. Vincent termine 2eme. Alexis a essayé d’attaquer à 300 m de la ligne d’arrivée mais rate le dernier virage. Il est obligé de freiner et de relancer. Il termine 9e. Erik est 15e. Lucas termine assez loin pour sa première course.

  

Il a tenu le peloton pendant les 4 premiers tours avant de craquer. Rendez vous la semaine prochaine à Aubenas et Technisud.

Villieu Loyes Mollon (3/J/PO)

Jules VIAL, Jules CHEVIGNON, Rémi CAPRON, Axel VALENTI, Yorick BAROU, Hugues BRIAS, Emanuel CHAILLAN, Steve BOURJAL, Philippe MOREL, Arthur MEYER, Stephane VERRIER, Axel RICHIERO, Loic GENTILE et Ugo ABREAL étaient au départ.

120 partants pour 11 tours de 8,5km avec une arrivée située en haut d’un taquet de 600m à 7%.

 

Un départ très nerveux sur les petites routes entraîne de nombreuses chutes. Dans le troisième tour, une chute coupe le peloton autour de la 20ème place, Emanuel est à terre et tous les grenoblois sont coincés à l’exception de Steve et Arthur. Ce manque de vigilance va permettre à 7 coureurs de partir aux avants postes, dont 3 Vaudais et 3 Chamberiens mais surtout aucun Grenoblois. Il faudra attendre le 5ème tour pour que le peloton se reforme. Rémi, Axel V, Philippe, Steve, Emanuel tentent en vain de relancer la course mais il est trop tard. Devant Vaulx en Velin fait le triplé pendant que Philippe part en costaud chercher la 13ème place. Emanuel règle le peloton pour la 14ème place.

   

Multipole de Berre (2/3/J/PO)

Cette année, l’équipe du GMC38 était composée de Gregory CASSINI, Liam BACONNET, Antoine BOUDSOCQ, Théotime RONFLET et Joris RONFLET.

Etape 1 :  Comme chaque année, la première étape s’effectue sur le circuit de la Barben, 21KM avec une bosse de 1km roulante à effectuer 5 fois. Un grand vent du sud est balaye le parcours et rend la course très difficile pour les 130 coureurs.

Dans les premiers tours plusieurs offensives ont lieux et nos coureurs sont vigilants. Aucun groupe ne fait plus de 7-8km devant lorsque l’on prend le vent de face.

Au 4ème tour, Théotime attaque pour passer 2ème au dernier GPM. A la bascule ils se retrouve à 3 devant. L’un d’eux se relève et Gregory rentre de derrière avec un autre coureurs. 4 hommes en tête dont 2 Grenoblois ! L’écart monte à 30sec après une belle partie de manivelle vent de dos avoisinant les 70km/h. Gregory en profite pour passer le dernier Rush en tête. Une fois vent de face, l’écart redescend à 20sec. 10 coureurs sortent du peloton et rejoignent la tête. Ils sont donc 14 devant, toujours 2 Grenoblois ce qui nous laisse les mieux représentés avec le CCF. L’écart monte à 45sec et c’est bien devant que se joue la gagne. Liam et Antoine sont dans les contres pour proteger leurs équipiers.

Dans le final Théotime tente sa chance, repris c’est au tour de Gregory de partir au kilomètre. Un australien du CCF prend sa roue, le trou est fait. Le coureur de Chambéry relance au sprint pour s’adjuger la victoire. Derrière son équipier lance le sprint de loin ramenant la meute sur Gregory. Doublé du CCF. Théotime termine 11ème, Gregory 12ème. Liam et Antoine finissent dans le peloton à 37sec. Malheureusement Joris n’aura pu finir cette étape.

 

Grégory prend le maillot vert. Théotime est 3ème provisoire des GPM. Le GMC38-EF est 2ème par équipe.

Etape 2 – CLM/equipe :  14,5km de vent défavorable séparent l’arrivée du départ. L’équipe s’élance à 10h15 en avant dernière position.

Un énorme travail de Grégory bien relayé par Antoine, Liam et Théo va permettre de réaliser un temps de 20’16 ». Ce sera la 8ème place à tout de même 1’26 du CCF.

L’équipe a bien limité la casse malgré le désavantage de n’être que 4 et sans trop de matériel spécifique. Théo et Greg descendent aux 16 et 17èmes place au général à 1’26 du maillot jaune.

     

Etape 3 :  Une nouvelle fois la même étape que l’année passée, 116km bien vallonnés. L’objectif est d’être offensif pour récupérer des points aux Rush et aux GPM et jouer la gagne de l’étape.

Dès les premiers kilomètres Gregory passe à l’offensive à l’approche du premier Rush. Malheureusement rien ne sort et aucun point n’est pris par nos coureurs. Le premier GPM qui suit fait des dégâts. 6 coureurs partent à l’avant sans grenoblois et Gregory ne peut tenir le peloton. L’écart monte à 1’30 pendant que Greg retrouve sa place dans le peloton après une belle chasse.

Le CCF contrôle la distance avec l’échappée et est représentée devant. Jusqu’à… ce que le peloton soit mal bifurqué. Une erreur qui coûtera un demie tour des 100 coureurs pour retrouver la bonne route. L’échappée est stoppée devant et après 20min, et 25km neutralisés tout le monde est groupé et arrêté. L’échappée repart et le peloton est relâché 1’30 derrière. Les commissaires décide d’enlever une boucle de 8km suite à cet incident. Tout ceci entraîne un départ de peloton digne d’un départ de cyclocross. Tout le monde en file indienne et une cassure se fait dans un GPM autour de la 20ème place, pas de grenoblois…

Devant, le coureur du CCF résiste seul pendant que le contre reprend le reste de l’échappée. Situation : 1 homme avec 1′ d’avance sur 25 coureurs et 2′ sur le peloton.

Les 4 grenoblois piégés relance la course et se mettent à la planche en tête de peloton. Ils trouvent un peu de soutien et l’écart diminue. 3 coureurs sortent du contre pendant le que le peloton s’étire. A 2km de l’arrivée le gros contre est repris. le Chamberien l’emporte en solitaire, s’adjugeant du même temps le classement général. Nos 4 Grenoblois terminent dans le peloton pour la 5ème place sans pouvoir défendre leurs chances au sprint.

 

La catastrophe est évitée, une étape compliquée mais la 2ème place du classement général par équipe est préservée.

Laisser un Commentaire

leo. consectetur Nullam amet, felis fringilla id massa ut felis sem, Praesent