GP de Romans (2/3/J/PO) – 7 avril

De nombreux grenoblois au départ de la très difficile course de Romans. On retrouve 90 coureurs sur un circuit de 10km comprenant une ascension d’1km à 10% de moyenne.

Départ donné et Quentin VANOVERSCHELDE prend les devants suivi de 2 coureurs. Dès la première bosse ils ne se retrouvent plus qu’à 2 devant avec 1min d’avance. Toute l’équipe contrôle bien le peloton et est bien présente dans les contres. Le coureur accompagnant Quentin à l’avant ne peut vraiment l’aider et notre grenoblois se retrouve seul en tête après 65km à deux. Il n’est repris qu’à 15km de l’arrivée après un quasi solo de 75km ! Il ne reste alors plus qu’une ascension. Celle-ci est décisive et 5 hommes sortent à la pédale, sans nos grenoblois.

Guillaume ROSTALSKI et Antoine BOUDSOCQ sont en contre, pas loin puis sont rejoints par Henry JUMEAUX, Arthur MEYER, Luc CHEILAN et Vincent REYBOZ. Malgré la mobilisation grenobloise, ce groupe d’une quinzaine d’unité échoue à 20sec pour la 6ème place. Place obtenue par Luc au bout d’un long sprint vent de face de 500m ! Antoine est 8ème et tous les autres suivent dans le top 15.

GP de Chatillon sur Chalaronne (2/3/J/PO) – 7 avril

Un second front se trouvait dans l’Ain auprès de 140 autres coureurs sur un circuit usant de 4km.

Une course très animée d’entrée de jeu avec des changements de scénario à chaque tours. Finalement à la mi course un groupe de 14 sort avec Liam BACONNET, malheureusement il est un petit peu seul au milieu de clubs surreprésentés. Ces derniers font exploser le groupe de tête dans le final, Liam, un petit peu trop généreux en début de course, subit et prend la 11ème place. Les autres terminent au sein du peloton.

Para-Cyclisme: F. Jouanny au Due Giorni del Mare à Massa – Italie

Le weekend dernier, Florian JOUANNY était en Italie pour participer aux  » Due Giorni del mare à Massa (Italie); épreuve C1 UCI.

Samedi, Florian prend le départ de la Course en ligne, sur un circuit complètement plat et rectiligne. 5 tours à effectuer.

Après un départ rapide il est percuté par l’arrière dans le deuxième tour. Il entend sa barre anti-encastrement tomber, mais il décide de continuer sans se poser trop de questions. Malheureusement, dans le dernier tour, une moto arrive à son niveau et l’arbitre lui indique qu’il est mis hors course car il n’a plus la fameuse barre. Il négocie le droit de finir la course.

Amer car après vérification du règlement UCI, ce point précis n’est pas stipulé clairement.

Dimanche, et sur le même circuit, épreuve de chrono de 14 km, sous la pluie cette fois ci,. Il termine deuxième.

Un bilan très positif de ce premier weekend de course. Notre champion sent la forme revenir à l’approche des objectifs importants de la saison dont 2 manches de Coupe du Monde en mai entre l’Italie et la Belgique.

Leave a Reply

nunc et, mi, Aenean quis efficitur. venenatis, vulputate, sem, ut Sed